Rencontre avec Abdulla Al Abdulla, le N°1 des influenceurs du Moyen Orient.

Cette semaine Oops! a eu la chance de rencontrer Abdulla Al Abdulla.

L’influencer Qatari au feed Instagram de rêve se livre en exclusivité sur OOPS!.

Avant guardiste et visionnaire, Abdulla nous livre comment il a réussi à devenir l’une des star montante de la toile en suivant sa passion pour la mode, dans un pays conservateur.

Il casse les codes et parle des idées reçues sur le Qatar et le Moyen Orient. Il revient sur son parcours et nous ouvre les portes de son intimité.

Si vous ne connaissez pas encore le nouveau phénomène Qatari, attachez vos ceintures, pour un voyage au pays des merveilles.

IG : @Abdulla

Hey Abdulla, nous suivons votre compte depuis un moment maintenant, pouvez- vous vous présenter à notre public pour ceux qui ne vous connaissent pas encore?

Je m’appelle Abdulla Al Abdulla. Je suis un créateur de contenu, un créateur de goût et un entrepreneur âgé de 27 ans.

Nous avons appris à vous connaître grâce à votre instagram, pouvez-vous nous dire qui est Abdulla en dehors des médias sociaux?

Les gens peuvent regarder sur mon Instagram et voir des images de moi portant des vêtements de marque, dans de beaux endroits MAIS il se passe beaucoup de choses dans les coulisses. Je me considérerais comme ambitieux, motivé et travailleur. J’adore aider et redonner le plus possible. C’est quelque chose que j’ai appris de mes parents et de vivre partout. Je veux aider autant que je peux. J’adore travailler avec FTA car c’est très
nécessaire dans le monde arabe, la mode et les arts en particulier dans la région MENA en particulier. Je trouve parfois mon inspiration dans les pages de livres comme «Le soleil se lève aussi», de l’écrivain Ernest Hemingway – je trouve du réconfort en m’éloignant des médias sociaux

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre pays d’origine, beaucoup de lecteurs sont curieux de savoir à quoi ressemble le Moyen-Orient, que représente-t-il pour vous?

Né au Qatar mais ayant vécu dans de nombreux endroits à travers le monde. Mon père était / est un ambassadeur donc son travail l’a amené dans de nombreux endroits en Europe, en Afrique et en Asie. J’ai également vécu à Londres et à Paris pendant de longues périodes. Vivre à Paris a été en fait une période charnière pour moi, c’était la première fois que je vivais complètement indépendant et loin de ma famille et j’ai réalisé à quel point j’étais privilégiée . Je suis le plus jeune de cinq enfants. Mais d’être à Paris seul , j’ai pu débuter ma carrière dans la mode.
Fier d’être qatari et de la région du Moyen-Orient. Pour moi, Il est important que votre culture soit un élément central de votre travail. Les parfums sont fabriqués au Qatar. Il y a une idée fausse des Qataris et du Moyen-Orient en dehors de la région comme étant trop riches et
ayant acheté leur place dans leurs industries, mais il y a tellement de créatifs incroyablement travailleurs et talentueux au Qatar, comme les Mukhi Sisters, qui sont des créateurs de bijoux incroyables et que j’ai rencontré lors de la première saison de FTA (Fashion trust Arabia).


Vous voyagez beaucoup, il est parfois difficile de suivre les lieux que vous visitez. Est-ce un passe-temps?


En raison du travail de mon père, les voyages ont toujours fait partie de ma vie. J’ai eu la chance d’avoir voyagé , Japon, Maroc,New York etc.), les voyages sont si importants pour moi. L’apprentissage de différentes cultures a élargi la façon de penser

  • En termes de «ce qui est normal» et «ce qui n’est pas normal». Accepter la différence – à la fois votre propre différence et la différence des autres.

Vous avez un sens du style incroyable, d’où cela vient-il?

Inspiré par les différentes cultures des lieux ou j’ai vécus ou visités.

Londres est très streetwear / streetstyle, alors que Paris est plus
raffiné.
N’ayez pas un « style » particulier. Jour après jour, je m’habille différemment. Je me réveille presque tous les matins et je décide «qui je veux être», est-ce que je veux être Preppy? Énervé? Street? ….. Et puis je suis parti de là. Je m’habille selon mon humeur.
Louis Vuitton est l’une de mes marques favorite ultimes ! . Je n’adore pas seulement la marque mais aussi le fait qu’ils franchissent le fossé entre l’art et la mode, c’est ce que j’ apprécie particulièrement . Ils participent également à redonner à des communautés comme l’UNICEF, ce que je représente.
J’ai des pièces signature dont je ne peux pas me passer comme une : Veste en cuir – une très BONNE veste en cuir. Une Paire de Bonnes bottes.

Les vêtements me rendent heureux.

Ressentez-vous une concurrence dans l’industrie dans laquelle vous évoluez? Et si oui, comment le gérez-vous?

Dans le monde des influenceurs, je pense qu’il y a une croyance que nous sommes tous en compétition les uns contre les autres pour des collaborations et du travail, mais pour être honnête, je pense qu’il y a suffisamment d’espace pour que nous existions tous.
Chacun a sa différence, son esthétique unique, ses façons de communiquer et de collaborer avec les marques, il n’y a pas besoin de concurrence. Ce qui est génial avec l’influenceur et la communauté numérique, c’est le système de soutien et la collaboration qui se forment. On se défend, on partage des informations , Et on veut que l’autre réussisse.

Pouvez-vous nous dire à quoi ressemble une journée dans la vie d’Abdulla?


Aucun jour n’est le même pour moi! Les jours varient selon mes objectif et priorité du jour : Tournage de contenu pour les marques, aux aménagements pour des événements, à la création de mon propre contenu, aux réunions d’affaires avec des partenaires, au brainstorming avec les
marques sur les collaborations et partenariats potentiels, etc….

La seule chose qui reste identique chaque jour est ma routine de réveil – se brosser les dents, prendre une douche, s’habiller et prendre le petit déjeuner.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce qui se passe dans votre vie en ce moment?


Je me concentre davantage sur le côté plus entrepreneurial de mon travail. J’ai lancé deux premiers parfums en décembre, qui a été l’un de mes moments les plus fiers. Trois autres parfums sont en préparation. Pour le moment, nous ne vendons qu’au Qatar mais nous planifions actuellement notre expansion internationale. Je travaille également sur une ligne de soins de la peau qui me passionne

Quel est votre MOTO?
Vivre et laisser vivre! J’ai l’impression que les gens sont tellement concentrés sur ce que les autres font dans leur vie qu’ils ne sont pas en mesure de grandir et de vivre leur meilleure vie authentique et pleine.


Où vous voyez-vous dans 5 ans?
Si je repense à l’endroit où j’étais il y a 5 ans, je n’aurais jamais imaginé que je serais toujours là. Il y a 5 ans, j’ai pris la décision de déménager à Paris, j’ai fait mes valises et j’ai déménagé 3 jours plus tard. Beaucoup de choses peuvent arriver même en un an, alors qui sait……

Je veux continuer à développer mes entreprises et être simplement
heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *