Une Youtubeuse abandonne son fils adopté à cause de son autisme

Myka Stauffer a adopté un enfant chinois il y a trois ans de cela. Toutefois, la Youtubeuse a fait polémique en expliquant qu’elle avait trouvé une autre famille à son fils… à cause de son autisme. Des propos qui ont mis la Toile en colère.

Le système d’adoption américain reste à désirer. Il n’est pas rare que des familles « rendent » même leur enfant. L’exemple parfait et récent en date n’est autre que Myka Stauffer, une youtubeuse originaire de l’Ohio. Dans l’une de ses dernières vidéos appelée : « Une mise à jour sur notre famille », la mère de quatre enfants a révélé qu’elle avait dû trouvé une autre famille avec son mari à son fils atteint d’autisme qu’elle avait adopté en Chine il y a trois ans. Le motif ? Elle ne savait pas comment s’en occuper.

« Une fois que Huxley est arrivé, il avait tant de besoins spéciaux qu’on ne connaissait pas, dont personne n’avait parlé (…) Nous n’avons jamais voulu en arriver là. On a essayé de subvenir à ses besoins et l’aider le plus souvent possible… On l’aime vraiment« , a d’abord révélé son mari James. De son côté, Myka Stauffer a ajouté: « Il n’y a pas un gramme de mon corps qui n’aime pas Huxley. Après plusieurs évaluations et de nombreux avis médicaux, nous sentions qu’il avait besoin d’une autre structure pour ses besoins médicaux »

« Est-ce que j’ai l’impression d’être une mère ratée ? Oui, à 500% », a-t-elle poursuivi en larmes. Son fils Huxley vivrait actuellement « avec une nouvelle maman » dans une maison qu’il garderait « à vie ». « Il est heureux, il va bien et sa mère a une formation médicale. Il est en forme », a précisé la Youtubeuse.

Toutefois, ces révélations n’ont pas plu à la Toile. Certains internautes ont accusé Myka Stauffer et son mari d’avoir utilisé la maladie de son fils pour faire de l’audience et de l’argent. « Cette adoption n’a pas été la plus facile. Nous avons surmonté tant d’obstacles ! Mais c’est, de loin, mon combat préféré. J’adore tout de ce petit garçon et je ne l’échangerais pour rien au monde ! #publicité », avait-elle écrit au moment de son adoption en juin 2018. Une pétition a été ouverte pour demander à stopper toute rémunération grâce aux vidéos de Huxley. Preuve que prendre en charge un enfant n’est pas un jeu.

Pour évoquer un sujet un peu plus joyeux, Charlène Le Mer a profité de s’être reposée pour se confier sur la naissance de son fils Thyam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *